Programme de mentorat Tout compte fait

Le programme Tout compte fait apporte un appui individuel et personnalisé aux personnes rencontrant des difficultés de gestion administrative et budgétaire.

Bien souvent, les conséquences d'une mauvaise gestion de son budget découlent d’un moment de rupture dans la vie de la personne (chômage, divorce, problèmes de santé entre autres).
 
Le programme, gratuit et confidentiel, est accessible à tous ceux qui souhaitent apprendre à mieux gérer leur budget et les démarches administratives courantes. Les bénéficiaires du revenu d’insertion sont, pour leur part, encadrés depuis 2015 par l’association Corref.

L’objectif principal du programme est que les personnes puissent retrouver une autonomie dans leur gestion budgétaire et administrative.
 
Après une évaluation initiale par la coordinatrice, des objectifs personnalisés sont fixés en fonction de la situation administrative et financière ainsi que des besoins de la personne. Celle-ci est soutenue pendant quelques mois par un bénévole formé et encadré régulièrement par la coordinatrice salariée. Le rôle du bénévole est de l’accompagner dans cet apprentissage de l’autonomie avec bienveillance et écoute.
 
Avec le soutien du service de prévoyance et d’aide sociales, Caritas Vaud offre cet appui dans différentes régions du canton : Lausanne, la Côte, la Riviera, le Chablais et Yverdon.
 
Renseignements :
Caroline Bogoyavlensky, responsable de "Tout compte fait"
Tél. 079 342 23 99, e-mail:

Témoignage
Extraits de l’interview de Véronique (prénom d’emprunt):

« …  Ça m’a appris à séparer les choses dans mon budget…de me dire qu’est-ce que ce mois je vais pouvoir payer, qu’est-ce que je ne pourrais pas payer et qu’est-ce que je vais laisser…J’avais besoin d’une sorte de clarté pour moi c’était tellement le brouillard. Et puis je puisais dans un compte, je puisais dans un autre et puis je transférais… »
« …C’est un processus qui prend du temps, je n’ai pas encore pas fini certes mais j’ai plus cette frustration de dépenser comme ça à tout va et puis d’avoir chaque mois la boule à l’estomac parce que je me rends compte que je n’ai rien remboursé. »
« Le côté écoute, ça c’est super important, il n’y a pas seulement que l’aspect financier… Se dire ben voilà il m’est arrivé une tuile et j’ai reçu cette facture. Je me sens de nouveau au creux de la vague. Voilà rien que le fait que quand j’étais pas bien, la bénévole me dit « Ah mais vous savez, vous avez fait des efforts etc. », ça ça aide. Ça aide de dire mais non, tu es plus comme tu étais au tout début. T’imagines tu as déjà remboursé ça… tel montant à tel prestataire…Bien sûr qu’au début c’est difficile mais il faut s’accrocher. »